Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 septembre 2011 5 23 /09 /septembre /2011 09:53

Constats

1. Depuis la dégradation de la note de crédit des États-Unis, il n’existe plus de titres de créance sûre pour adosser des liquidités monétaires

2. Dans le monde entier, l’appréciation du capital financier disponible à la couverture des crédits nominaux effectivement engagés par la production réelle est strictement invérifiable

3. La confiance sous-jacente aux anticipations économiques des prix n’a plus de base rationnelle objective

4. La solvabilité des emprunteurs systémiques n’est plus mesurable ; un défaut majeur peut déboucher n’importe quand sur une liquidation en cascade des pertes de crédit

5. L’augmentation des dépôts de liquidité dans les banques centrales anticipe la cessation des règlements internationaux par les circuits interbancaires privés

6. La rupture prochaine du système des monnaies compensées en dollar surviendra par des ventes massives à perte de positions prêteuses sur des emprunteurs systémiques en dollar

7. La liquidation des pertes de change en dollar imposera la compensation en unité de compte multinationale négociée entre tous les créanciers internationaux

8. La liquidation des pertes de crédit entre des systèmes de droit national différents imposera un accord de convertibilité des monnaies nationales alignées sur la production réelle des États

Mutation systémique

1. Le transfert des pertes de crédit du système financier international sur les économies réelles nationales détruit la base humaine des échanges par les prix

2. La déshumanisation de l’économie signifie la dissolution des sociétés politiques ; elle induit l’effondrement de l’offre et de la demande réelles issues du travail

3. La disparition des États de droit entrainera ipso facto la disparition des activités financières sous-jacentes à l'émission monétaire publique

4. La relance de l’économie mondiale est impossible sans l’instauration d’un État de droit international concerté protégeant la rémunération du travail de production réelle

5. La possibilité de protéger le travail dans les espaces nationaux de droit implique la régulation financière internationale par la compensation ouverte des engagements échangés

6. Le système de la compensation multinationale des échanges a été proposé par Keynes en 1944 et refusé par les États-Unis afin de monopoliser la liquidité des échanges internationaux

7. La restauration d’une justice internationale des prix et du crédit suppose la possibilité d'une égalité des droits financiers entre des origines nationales distinctes

8. L’égalité des droits financiers est réalisée par la séparation des activités bancaires d’investissement, de crédit, de compensation des prix et d'assurance des personnes

9. La protection des personnes est une responsabilité publique dont le financement est une activité d'assurance garantie en dernier ressort par la ressource publique et le pouvoir politique administratif

10. La condition du rétablissement du plein emploi des ressources humaines à la satisfaction des besoins humains est la régulation financière de l’économie par le régime politique de la démocratie

Reconstruction systémique

1. La compensation produit un équilibre général des prix dans le temps et dans l’espace à condition de la responsabilité humaine personnelle de garantie réelle vérifiable du prix de tout objet

2. Le marché de compensation crée une solidarité du crédit sur la production réelle par la garantie systématique des acheteurs et des vendeurs par un acheteur primaire indépendant du prix

3. La compensation vérifie la garantie personnelle effective de tout vendeur par l’enregistrement nominatif chez un intermédiaire de marché lui-même garanti par la compensation

4. La compensation de l’investissement, du crédit et du prix séparés assure l’intégration de l’économie de la responsabilité personnelle dans la réalisation objective concrète du droit en toute nationalité

5. Un marché de compensation est un système d’information du prix à l’intérieur de n’importe quelle société adoptant les mêmes règles d’appréciation du réel dans un ensemble commun de finalités

6. La compensation offre à toute société de produire des réponses réelles à une demande humaine en économie de travail, de temps, de ressources naturelles et de répartition de la plus-value

Partager cet article

Repost 0
Pierre Sarton du Jonchay - dans Capital
commenter cet article

commentaires

Pierre Sarton Du Jonchay

  • : Le blog de Pierre Sarton du Jonchay
  • Le blog de Pierre Sarton du Jonchay
  • : La crise économique actuelle a ses racines dans la civilisation. La compréhension des phénomènes en cours exige une redéfinition de la monnaie, du crédit, du risque, du marché et de la responsabilité publique. La discussion est ouverte.
  • Contact

Recherche

Catégories