Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juin 2009 1 01 /06 /juin /2009 17:16

Comment on :

China pushes hard, The Baseline Scenario

This analysis of foreign monetary policy of China would have another meaning in another international monetary system. Suppose China is buying monetary security by building up foreign holdings. China's considers its financial system being too weak to accumulate safely the capital it needs for its long term development. The problem may be in the present international financial system not being able to respond to Chinese demand.

A national currency is the representation of a nation wealth as well as its State of Law. China buys the strongest state of law because of its feeling of own weakness. The only way to get it is running a current account surplus from United States. It wouldn't be necessary if there was an international currency warranted by international State of law. If developed countries guaranteed international debts, which are international savings, by the community of their national wealth and State of Law, the burden wouldn't weight exclusively on United States.

That should be the reform of IMF : transform SDR in a real international currency warranted by international State of Law. IMF would become an international central bank providing liquidity to an international banking system domiciled in the countries which guarantee the system. The international monetary policy would aim at price level stability all over the world. Chinese reserves would stay in United States but not in dollars.

United States international debt would be drawn up in international currency. IMF would be responsible for the liquidity of foreign debts between international savers and domestic economies. Foreign exchange rates would reflect both payments balance and capital balance. China couldn't afford international warranty within reevaluation. United States could sell its political power without sacrificing its industry.

Why such an international State of Law shouldn't be possible ?


Commentaire de :

La Chine y va fort, The Baseline Scenario

Cette analyse de la politique monétaire extérieure de la Chine aurait une autre sens dans un autre système monétaire international. Supposons que la Chine achète de la sécurité monétaire par l'accumulation d'avoirs à l'étranger. La Chine juge son propre système financier trop fragile pour accumuler en toute sécurité le capital dont elle a besoin pour financer son développement à long terme. Le vrai problème est probablement l'incapacité du système financier actuel à répondre à la demande chinoise.

Une monnaie nationale est la représentation de la richesse nationale autant que d'un Etat de droit. La Chine achète le plus puissant Etat de droit à cause du sentiment de sa propre fragilité. La seule façon d'y parvenir est l'excédent de sa balance des paiements vis-à-vis des Etats-Unis. Ce serait inutile s'il y avait une monnaie internationale garantie par un Etat de droit international. Si les pays développés garantissaient les dettes internationales, qui sont de l'épargne internationale, par la communauté de leurs richesses et de leur Etat de droit nationaux, la charge n'en pèserait plus sur les seuls Etats-Unis.

Telle devrait-être la réforme du FMI : transformer les droits de tirage spéciaux en monnaie internationale garantie par un Etat de droit international. Le FMI deviendrait la banque centrale internationale responsable de la liquidité d'un système bancaire international domicilié dans les pays garants du système. La politique monétaire aurait un objectif unique de stabilité des prix mondiaux. Les réserves de change resteraient aux Etats-Unis mais pas libellées en dollars.

La dette extérieure des Etats-Unis serait libellée en monnaie internationale. Le FMI gèrerait la liquidité des dettes internationales en intermédiaire entre les épargnants internationaux et les économies nationales. Les taux de change reflèteraient à la fois l'équilibre des paiements et des échanges de capitaux. La Chine ne pourrait pas bénéficier de la garantie internationale sans réévaluation de sa monnaie. Les Etats-Unis pourraient vendre leur puissance politique sans sacrifier leur industrie.

Pourquoi un tel Etat de droit international serait impossible ?

Partager cet article

Repost 0
Pierre Sarton du Jonchay - dans Monnaie
commenter cet article

commentaires

Pierre Sarton Du Jonchay

  • : Le blog de Pierre Sarton du Jonchay
  • Le blog de Pierre Sarton du Jonchay
  • : La crise économique actuelle a ses racines dans la civilisation. La compréhension des phénomènes en cours exige une redéfinition de la monnaie, du crédit, du risque, du marché et de la responsabilité publique. La discussion est ouverte.
  • Contact

Recherche

Catégories